Spécificités et permis requis pour un scooter à trois roues

0 Comments

Un scooter à 3 roues est plus encombrant qu’un scooter classique. Il est toutefois plus maniable et plus facile à conduire. Le point sur les spécificités de ce type de véhicule dans cet article.

Les spécificités de ce type de scooter

Un scooter à 3 roues est doté de deux roues à l’avant et d’une roue à l’arrière. Cette configuration le rend plus volumineux qu’un scooter normal. Cependant, elle lui offre une meilleure tenue de route et une plus grande stabilité. Il est donc possible de rouler de façon plus sécuritaire même sur les routes humides ou dégradées. De plus, le freinage est plus efficace. Ce modèle est cependant beaucoup plus cher à cause de ses spécificités techniques. En effet, pour un modèle à 125 cm3 de cylindrée, il vous faudra dépenser près de 4 000 euros pour en avoir un. Pour les modèles à 300 cm3, les prix peuvent atteindre les 10 000 euros. Le prix des assurances pour ce type d’appareil est également plus élevé. Ce type de scooter est aussi disponible en version électrique. Une aide financière est par ailleurs octroyée à ceux qui souhaiteraient acquérir un scooter électrique de ce genre. Cette aide est toutefois régie par certaines conditions.

Les permis requis pour le conduire

Pour les cylindrées de 125 cm3, il faut un permis A1 à partir de 16 ans et un permis A à partir de 18 ans. Il est également nécessaire d’avoir un permis B avec 2 ans d’ancienneté minimum accompagnée d’un stage de 7 h concernant la maitrise d’une cylindrée de 125 cm3. Pour les véhicules avec plus de 125 cm3 de cylindrée, le permis moto A est exigé. Pour les véhicules dont l’entraxe des roues avant dépasse 46,5 cm, il est nécessaire d’avoir un permis B à partir de 18 ans. Pour ceux âgés de 21 ans, il faut un permis B vieux de 2 ans. Il faut aussi avoir utilisé un L5e ou un véhicule avec 125 cm3 de cylindrée depuis 5 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *