Prix de la carte grise

0 Comments

En France, le prix de la carte grise change d’un département à l’autre. Différents critères sont pris en considération dans la cotation. Le tarif dépend notamment du nombre de chevaux fiscaux. Diverses taxes entrent dans le calcul. Si vous cherchez à comprendre le système, voici quelques pistes pour vous aider.

Différentes taxes entrent dans le calcul

Le coût de l’immatriculation peut sensiblement changer d’un département à l’autre. Les détails sont décidés par vote par les élus locaux. Les impôts régionaux constituent un élément central du prix de la carte grise. Ce dernier est notamment conditionné par le prix unitaire du cheval fiscal qui oscille généralement entre 30 et 60 euros. Le calcul dépend donc de la puissance motrice du véhicule. Il convient aussi de noter qu’un taux d’exonération s’applique à certains véhicules. Les modèles électriques paient naturellement moins que ceux qui polluent. Pour simplifier la tarification, un barème est maintenu. Ceci étant, les motos, les voitures légères ainsi que les camions n’ont pas les mêmes obligations. Pour bien comprendre le calcul du coût de la carte grise, il faut se référer au tableau que chaque préfecture devrait mettre à disposition des usagers. Le catalogue de prix est également fourni en toute transparence dans les documents relatifs à la carte grise. Ceux qui cherchent les détails pourront toujours se rapprocher du centre d’immatriculation.

D’autres éléments entrent dans l’équation

Souvent oubliée, la taxe formation professionnelle est comprise dans le prix de la carte grise. Elle s’applique surtout aux véhicules utilitaires, mais les départements ont leurs propres principes pour la mettre en œuvre. La somme à débourser dépend du poids de la voiture ainsi que de la charge qu’elle peut prendre. Ainsi, le propriétaire d’un camion de 6 tonnes devrait débourser 127 euros de taxe de formation professionnelle. Les véhicules considérés comme polluant devront aussi s’acquitter d’une certaine somme. Pour une émission supérieure à 238 gammes de CO2 par kilomètre, la grille indique 20 000 euros. La carte grise pour poids lourds pourrait ainsi coûter une petite fortune. Cette cotation entre en vigueur depuis le mois de mars 2020. Ceux qui achètent une voiture à l’étranger devront aussi prévoir une somme rondelette pour l’immatriculer en France. Si le véhicule a plus de 14 chevaux fiscaux, la taxe CO2 pourrait atteindre les 1000 euros.

D’autres paramètres influençant la carte grise de votre voiture

L’âge du véhicule à immatriculer entre dans l’équation. La date de mise en circulation est déterminante. Si le modèle a plus de dix ans, il faut se préparer à payer une somme importante. La puissance entre dans le calcul du nombre de chevaux fiscaux. Ce qui diffère légèrement de la cylindrée et de la force que le moteur développe réellement sur un banc d’essai. La case P6 du document donne les détails sur la cotation. Enfin, le lieu de résidence du titulaire est pris en considération. Ceux qui vivent en Provence-Alpes-Côte d’Azur paient beaucoup plus que les conducteurs en Nouvelle-Aquitaine. Le tarif passe du simple au double. Le duplicata revient relativement cher, raison de plus de garder précieusement les papiers de votre véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *